Maschinenfabrik Berthold Hermle AGMaschinenfabrik Berthold Hermle AG

From one to another!
User reports

Les perfectionnistes

08.03.2021
play
De gauche à droite : Patrick Schulz, Alfred Schulz et Michael Schulz avec Harald Jaeger de HPV Hermle Vertriebs GmbH

Chez Schulz, l’apparence est primordiale. Le but ultime d'une précision d’excellence se reflète dans chaque étape de travail, du fraisage jusqu’à l’usinage de précision au laser. L’entreprise familiale ultra spécialisée trouve les centres d’usinage 3 et 5 axes qui répondent à ces exigences dans la ligne High Performance de Hermle.

« Il faut toujours que ce soit beau », explique Michael Schulz, directeur de Schulz GmbH + Co, une entreprise familiale de 45 collaborateurs dans la ville de Welzheim, dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne. Et il ne parle pas seulement des pièces que Schulz fabrique surtout pour l’industrie des semi-conducteurs, pour la construction de machines spéciales ou encore pour la branche de la technique de mesure. Non, l’environnement de travail aussi doit toujours être bien rangé. Il est convaincu que cela se répercute sur la façon de travailler de ses employés. Cette dernière se doit d’être plus que bien rangée : « Nous fabriquons des pièces avec une précision de +/- 1 µ ».

Les machines Hermle répondent aux exigences strictes de l’entreprise quant à la précision et la qualité de la surface.

Présent dès le départ

Cette tendance à la perfection a été mise en place par Alfred Schulz, le senior et propriétaire de l’entreprise familiale alors qu’il n’était qu’un simple employé. « Je montais des robots manipulateurs et nous devions retoucher un grand nombre de pièces », se rappelle-t-il. Il avait alors décidé : « Si un jour j’ai ma propre unité de fabrication, cela ne m’arrivera pas. » Un projet qu’il a réalisé en 2002 en créant la société Heckel & Co. GmbH avec deux collègues. Ils ont immédiatement investi dans un centre d'usinage de Maschinenfabrik Berthold Hermle AG : le C 800 V, qui fait toujours partie des machines en place, mais qui a été complété par huit centres d’usinage provenant de Gosheim.

Le propriétaire de l’entreprise a franchi un pas essentiel au succès que l’entreprise connaît aujourd’hui, en 2012, en rachetant les parts de ses associés. Un changement porteur d'un nouvel élan, poussé par l’exigence de qualité avec laquelle Schulz fabrique ses produits. En 2013, avec l’achat d'un C 40 U et d'un C 32 U, l’entreprise s’est lancée dans l’usinage à 5 axes pour la fabrication rapide de pièces complexes.

L’équipement parallèle au temps principal n’est que l’un des nombreux avantages de l’automation HS flex.

Aperçu des deux modules de magasin et du manipulateur de l’automation HS flex.

Le C 42 U avec HS flex acheté en 2018 a atteint les 5000 heures de broche en un an seulement.

L’automation multipliée par deux

En 2018, la production a une nouvelle fois touché ses limites et Schulz décida alors d’investir dans un C 42 U avec automation HS flex. « Au début, nous avions un peu peur de l’automation », avoue Michael Schulz. Mais cette crainte de devoir jeter des pièces et l’incertitude de laisser fonctionner la ligne sans personne pour la commander se sont vite avérées infondées.

« La ligne automatisée produit autant que trois de nos machines autonomes en enlevant aux collaborateurs les activités monotones et répétitives », explique Schulz. Le centre d’usinage automatisé a ainsi atteint plus de 5000 heures de broche en un an, avec une charge de travail de 100 %. Convaincu par la stabilité et l’utilité de ce centre, l’équipe de direction a alors commandé un deuxième C 42 U avec solution d’automation flexible. « Nous avons enfin un peu de temps, que nous exploitons par exemple pour réaliser le travail d'entretien », raconte Schulz. Et ce travail, il le confie à Hermle : « C’est tout à fait logique. Les techniciens Hermle sont les plus à même de connaître leurs machines et ils savent ce qu'il y a à faire. »

Alfred et Michael Schulz sont pleinement satisfaits de la stabilité et de la précision de toutes leurs machines Hermle. « Nous usinons certaines pièces sur plusieurs semaines. Et même après quatre semaines, aucune correction ne s’impose. En sachant que nous travaillons avec un ordre de tolérance de cinq µ », souligne Michael Schulz.

Automation mal zwei

Schulz a emménagé dans le nouveau bâtiment à Welzheim en 2018.
Schulz fabrique elle-même les palettes du système HS flex.

Les machines autonomes usinent les pièces détachées et les prototypes.

up
arrow up